La Provence de caractère du Clos Cibonne

Imaginez la chaleur du soleil et le bruit du rivage voisin dans ce vignoble provençal. A la fois pionnier et historique, ce domaine a su conserver son identité individuelle et son caractère unique génération après génération, illustrés par l’utilisation du cépage Tibouren.

Situé à La Pradet en Provence, entre Toulon et Hyères, le domaine dispose d’un beau 17e manoir centenaire au charme «rustique». Surplombant la rade de Toulon, les 15 hectares de vignes du domaine vivent dans un paradis tranquille.

Le nom Clos Cibonne vient de son propriétaire d’origine, Jean Baptiste de Cibon, capitaine de la Royal Navy pour Louis XVI dans la France pré-révolutionnaire. Plus tard, le domaine a été vendu aux ancêtres de la famille Roux (les propriétaires actuels), chargés de régénérer le très ancien cépage Tibouren qui disparaissait lentement de la région. La terre était à l’origine à usage mixte – des fleurs, des agrumes et des fruits étaient cultivés ainsi que des vignes. En 1935, André Roux se restructure pour se concentrer uniquement sur la viticulture. À la mort d’André en 1989, sa fille Jacqueline a suivi ses traces et a poursuivi l’entreprise familiale avec son mari, Emile Mourchou qui s’est engagé à moderniser les installations et a ajouté une nouvelle cave. En 2003, le flambeau est passé de Jacqueline et Émile à leur fille Brigitte et à leur gendre, Claude Deforges, aux commandes depuis. La relève est maintenant arrivée avec Olivier travaillant dans le vignoble et côté vinicole et sa sœur Caroline pour le côté commercial et marketing.

Comme le terrain est sur la côte méditerranéenne, le sol argilo-schisteux offre un bon drainage et la proximité de la mer le rend légèrement plus frais que les vignobles de l’intérieur des terres en été. Il reçoit également sa juste part du vent, ce qui protège le vignoble de l’humidité et des maladies qui lui sont associées. Même si la propriété n’a pas de statut biologique officiel, elle s’engage pour une vinification durable et les sols sont labourés (augmentation de la biodiversité). Les vignes sont vendangées parcelle par parcelle à un bon niveau de maturité et la sélection ultérieure est très stricte; les raisins sont également égrappés.

En cave, la vinification a lieu en cuves inox, à froid pour retarder le démarrage de la fermentation qui dure une dizaine de jours, remontées 2 fois par jour avant d’être vieilli en foudre fûts.

Passionné par Tibouren

Connaissez-vous le cépage Tibouren? C’est une variété très ancienne originaire de la côte méditerranéenne, trouvée en Basse Mésopotamie (actuel Irak) et à Rome où les Romains la cultivaient sur les rives du Tibre. Il le fait sur le schiste dans le sol et sur les coteaux ensoleillés du Clos Cibonne, où il est le cépage dominant. Il est complété par le Cinsault, le Grenache et la Syrah. La dégustation des vins du Clos Cibonne est une excellente introduction à ce cépage rare.

Des vins provençaux de caractère

Ce domaine fait partie des 18 Côtes de Provence Crus Classés: elle produit des vins rouges, rosés et blancs (environ 100 000 bouteilles produites chaque année) et achète également des raisins pour le « Tentations  » gamme. Les cuvées traditionnelles (rouges et rosés) sont composées de 90% de Tibouren et 10% de grenache; ce sont les cuvées historiques du domaine, vieillies en fûts centenaires pendant 12 à 18 mois. Viennent ensuite les cuvées spéciales (cuvée des Vignettes), produites en très petites quantités et les bouteilles sont numérotées. Ces vins sont issus des plus vieilles vignes du domaine, plantées vers 1955 et élevées en fûts centenaires. Enfin, le « Prestige » les cuvées (cuvée Caroline et cuvée Olivier) sont élevées en fûts de 300L.

Les rosés du domaine (composés majoritairement de Tibouren) sont élevés en partie en fûts anciens et en partie en barriques (pour la vinification et l’élevage). Ce sont des rosés «gastronomiques» qui se dégustent toute l’année avec un repas et pas seulement pour une chaude journée d’été. Les rouges et les blancs de Provence sont également considérés comme des paris sûrs.

Vente de vins du Clos Cibonne

Côtes de Provence Tentations (white)

Côtes de Provence Tentations (rosé)

Côtes de Provence (white)

Côtes de Provence Tibouren (red)

Côtes de Provence Prestige Caroline (rosé)

Côtes de Provence Prestige Olivier (red)

Le Clos Cibonne, ce qu’en disent les experts

«Le cépage Tibouren avait pratiquement disparu de Provence à cause du phylloxéra (ravageur). Dans les années 1930, André Roux parvient à planter quelques vignes qu’il développe en sélections massives au fil des ans. Sa démarche s’exprime dans la singularité des vins de ce domaine du Pradet, désormais entre les mains habiles de sa petite-fille, Brigitte, de son mari Claude Deforges et de leur fils Olivier. Les vins sont dominés par le cépage Tibouren, qui les marque fortement. Nous avons été époustouflés par le caractère maritime et provençal profond des rosés, point fort du domaine. Ils ne ressemblent à rien d’autre que vous voyez dans la région, ils n’ont pas suivi les règles locales et nous avons vraiment apprécié cela. La plupart proviennent de vieilles vignes (Cuvée des Vignettes), élevées un an en fûts ou en barriques (Caroline). La plupart d’entre eux sont issus de vieilles vignes (Cuvée des Vignettes) et sont élevés un an en fûts ou en barriques (Caroline). Au lieu d’un bon vin blanc méditerranéen, profitez-en avec un repas. Les rouges sont plus traditionnels et inflexibles, ils n’ont pas tout à fait atteint le niveau de finesse des rosés. Nous attribuons au domaine sa première étoile cette année. »

  • Bettane + Desseauve (3 étoiles)

Situé à deux pas de la mer, ce domaine historique et très innovant a été cédé en 1797 à la famille Roux qui le gère depuis plus de 220 ans. Les 17 hectares de vignes (actuellement en cours de conversion à la viticulture biologique) sont entourés par le manoir et les murs d’un côté et la mer de l’autre, créant un microclimat très distinct. Tibouren est au centre de tout, un cépage indigène magnifique mais difficile et ce terroir donne à leurs vins une représentation totalement unique du paysage viticole provençal. La Cuvée Olivier est l’un des plus beaux exemples de rouge que nous ayons jamais rencontrés en appellation Côtes de Provence. À lui seul, il montre le potentiel inexploité du terroir provençal pour produire de grands rouges. Nous aimerions voir plus de merveilles de couleur rubis comme celle-ci!

Laisser un commentaire

3 × 1 =